3 CONSEILS POUR AVOIR UNE VOIX PLUS GRAVE

Comment rendre votre voix plus grave ?

Cette question m’est posée à répétition ces derniers temps.
À l’évidence, beaucoup de personnes n’arrivent pas à atteindre la plénitude de leurs graves.

Notre anatomie joue un rôle clé dans la tonalité de notre voix. En effet, en fonction de la longueur de nos cordes vocales, nous allons produire des sons plus graves ou plus aigus. Plus elles sont longues, plus vous aurez une voix grave et vice-versa.

Il a été prouvé scientifiquement que l’Homme a tendance à avoir une confiance accrue envers les personnes qui possèdent une voix grave. Celle-ci installe, à la fois, l’autorité vers les interlocuteurs et vers soi-même et ça a pour effet d’augmenter la confiance et de diminuer les tensions.

Comme vous le savez, nous ne possédons pas de boutons sur notre corps pour ajuster nos tonalités. Apprendre à contrôler ces dernières peut donc s’avérer difficile mais pas impossible.

Aujourd’hui, je vous donnerai 3 conseils pour avoir une voix plus grave !

Tout d’abord, il est primordial de comprendre que la voix grave est une voix s’élargissant à partir de la base du corps. En visualisant un triangle basé au niveau du ventre, vous comprendrez que votre voix plus grave débutera à la base du triangle et votre voix plus aiguë à son sommet.

Pour éveiller sa voix grave, nous utiliserons 3 leviers :

1— Donner une continuité entre la voix et le corps

2— Utiliser de la vibration thoracique

3— Appliquer le rire de l’ogre

Retrouver la continuité de la résonance

Il faut commencer l’exercice en créant un double menton. Pour se faire, rentrez votre menton vers l’intérieur. Ce mouvement causera, du même coup, l’étirement de votre nuque et l’élargissement de votre poitrine. Par la suite, respirez par la bouche et sentez votre inspiration descendre jusque dans le ventre. Répétez quelques fois avant de passer à la deuxième étape.

Retrouver la vibration moyenne du thorax

Pour ce deuxième exercice, vous devez déposer votre main à plat sur votre poitrine. Ensuite, avec un simple bourdonnement de la bouche, vous devriez sentir sous votre main une légère vibration qui prend l’espace complet de votre thorax. Dans la continuité de la vibration, vous allez faire le son « AAA » en ouvrant la mâchoire. Il est important de bien ouvrir la bouche !

Le rire de l’ogre

Le troisième exercice est de joindre le rire de l’ogre au deuxième exercice.
Redémarrez tranquillement à partir du son « AAAA », et transposez en « HA, HA, HA,HA,HA ». Il faut vous appuyer sur le diaphragme comme s’il était un trampoline sur lequel vous rebondissez. Si vous sentez une tension, ça veut dire qu’il a un travail à faire de détente.

Cet exercice vous permettra d’observer l’état de votre circulation de l’énergie et de la voix.

Si cette leçon vous a plu, je vous invite à aller récupérer votre formation gratuite en cliquant ici

Et pour plus de conseils et astuces sur la prise de parole en public, allez rejoindre ma communauté YouTube en cliquant ici

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *