3 CONSEILS POUR CONNAÎTRE SA VRAIE VOIX

Comment connaître notre voix ?

Il est important de comprendre que notre voix, sa couleur, son placement et notre façon de nous exprimer sont le fruit d’une histoire, l’histoire de notre vie. Une vie qui a additionné les histoires de l’enfance, de l’éducation, le milieu affectif ou social, les contraintes corporelles, les messages négatifs, les complexes, etc. En fait notre voix n’est pas Une et définitive, elle ne nous est pas donnée une fois pour toutes. Notre voix est une somme. La somme des influences qui nous ont  façonnées pour le meilleur et pour le moins bon.

Le système vocal est simple mais sa gestion est complexe du fait de notre nature humaine soumise aux aléas de nos vies : une peine d’amour, un drame familial, une peur professionnelle ou une réussite.

De fait notre vraie voix est un équilibre instable qui se cherche une stabilité fuyante…
La majorité des gens ne sont pas dans leur vraie voix et ce à cause d’un mauvais positionnement. Cette mauvaise posture est fréquemment significative d’un manque de confiance en soi, de timidité, de doute ou même de tension.

Ci dessous , je vous donne 3 conseils simples et des exemples concrets pour connaître votre vraie voix.

Le Centre

Tout d’abord, définissons le centre : le centre est le point où notre voix est équilibrée dans sa juste pression. Ni trop (projection / voix dure ou aigue) ni trop peu (relâchement / molesse).

Il s’agit d’incarner la posture vocale qui donne le sentiment à nos interlocuteurs que nous sommes posé, précis et toniques. le sentiment d’être centré et solide. Le centre se trouve au niveau de notre plexus, plus précisément au niveau de notre plexus cardiaque.

Pour tester votre voix centrée, posez une main à plat sur le plexus comme dans la vidéo et faites un bourdon ; un «Mmmmmm». En faisant ce bourdon sur une respiration tranquille, vous devriez être en mesure de sentir que cela vibre sous votre main.

Si ça ne vient pas tout de suite recommencez plusieurs fois sans jamais forcer la note. Au contraire soyez détendu tout en maintenant une posture tonique. Laissez le temps à la résonance osseuse de faire son chemin, de naître jusqu’à émerger.

Cette vibration est synonyme de détente et de rayonnement. Donc pas de thorax avachi, pas de cou tendu, ni de gorge nouée.

L’ouverture de la bouche

2ème étape. Après la palpation de la cage thoracique sur un bourdonnement, je vous invite à ouvrir largement la bouche pour laisser s’échapper le son.

Encore une fois, pas de forçage, ni de volontarisme. Soyez dans l’ouverture et l’étonnement du son Aaaa qui sort de votre porte-voix naturel. L’émission sonore sera proportionnelle à l’ouverture de votre bouche (à petite ouverture petit son… et réciproquement).

Vous devez sentir que votre voix s’élargit en proportion de la largeur de la bouche. Le but de cet exercice est de tester et de comprendre le lien entre le placement de votre voix et celui de l’ouverture.

Faites bien attention de ne rien forcer et de rester détendu tout au long de l’exercice pour  arriver au résultat souhaité : connaître votre vraie voix.

Relier aux sonorités du langage

La dernière étape sera de relier les sons bruts d’ouverture avec les syllabes modulées du langage. Pour ce faire, je vous conseille de passer doucement des bruits aux voyelles, à une énumération de chiffres, et enfin à l’énoncé des mots au travers d’une phrase de votre quotidien, mais sans perdre la plénitude sonore. Excellent exercice.

En terminant, prenez tout le temps qu’il vous faut pour comprendre le lien entre la centralisation de votre voix et votre parole pleine pour bien connaître votre vraie voix.

Si l’article vous a plu et que vous êtes motivé à perfectionner votre voix, je vous invite à aller récupérer mes conseils pour donner de la force à votre parole en cliquant ici : http://jean-sommer.fr/votre-cadeau/

 

 

2 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Pour plus de détails à ce sujet, je vous invite à aller lire l’article sur mon blogue qui traite des techniques simples pour connaître sa vraie voix : http://jean-sommer.fr/3-conseils-pour-connaitre-sa-vraie-voix/ […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *