Améliorer sa diction, exercices diction, virelangue, vaincre son trac, extinction de voix remède, cours de diction, je suis aphone que faire, extinction de voix que faire, changer de voix, parler en public, coaching vocal, prise de parole en public, réussir un entretien téléphonique, blog confiance en soi, glossophobie, comment parler en public, apprendre à parler en public, bien parler à l’oral, prise de parole en public exercices, s exprimer à l’oral, langue blanche, les chaussettes de l’archiduchesse

Comment travailler son intonation pour améliorer sa voix

Voici un exercice d’intonation intitulé « discours Molokoko ».
A partir d’un texte libre d’interprétations…
C’est à vous de le faire parler en l’interprétant à votre façon.

Intonations. Cela va vous obliger à explorer la gamme de vos capacités vocales, votre jeu d’intonations, de soupirs, de silences, de modulations, de nuances…
Phrasé. Vous obliger à un vrai travail de phrasé et de sous entendus.

Lisez le texte ci dessous une fois et lancez-vous.

J’ai le couscous qui fait blang blang quand la petite du quatrième déballe ses caramba en bataille. Ça me costaque jusqu’à la zimboum et sans mentir j’abime des goulapettes par dizaines. Tu vois kalaki le koko de la bistouille.
Franchi je rabuste du gas oil pour vérifier si j’obstine pas . C’est du flanbard !Si t’as le mot de passe, blogue moi ton job et je serai ton servibo pour la cantine entière.
Je connais qu’un’ prière
Webinar, webinar bouge bouge et bungalow
Calico, bison et mercatoTexte dit successivement par Aurélie, Simon, Audrey, Chantal
Ecoutez …

Est-ce que vous avez fait l’exercice ?
Facile ? Difficile ?
Vous êtes vous enregistré ?
Si oui… envoyez moi un double en Mp3 (anonymement si vous voulez ou en vous faisant de la publicité)
il viendra enrichir les interpétations…

Ce texte m’a été inspiré par un ami blogueur  : Aurélien Amacker, de « Read me I’m famous ». Comme exercice d’entrainement pour l’intonation. C’est vrai que de plus en plus,  la qualité d’un blog passe par la qualité de sa communication et de celui qui la porte. Merci Aurélien.


4 réponses
  1. Marie-France
    Marie-France dit :

    J’ai fait l’exercice. Plutôt facile à faire. J’avais l’impression de « dire » une histoire intelligible.
    Après « tu vois, kalaki le koko de la bistouille », j’ai laissé la phrase un peu en suspens, comme s’il manquait une suite.
    Comme trois des quatre enregistrements, j’ai mis une virgule après « Franchi ».

    Intéressant. Merci Jean.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *