COMMENT PREPARER UNE PRESENTATION POWERPOINT SENSATIONNELLE !

PowerPoint a énormément à offrir et constitue un véritable levier de communication lorsqu’il est bien utilisé, que ce soit pour présenter un projet professionnel ou pour animer une réunion de famille ou une réception.

Au fait… PowerPoint, ça vous parle ?

Une slide après l’autre suivre une présentation qui vous intéresse. Comme ça serait bien ! … MAIS LE PLUS SOUVENT, C’EST EM… nuyeux ! C’est devoir écouter un ami, un collègue ou un inconnu réciter d’un ton parfaitement soporifique des slides illisibles, surchargées de texte ou de chiffres, ou minées par des animations plus farfelues les unes que les autres !

Face à l’ampleur du phénomène de « mort par PowerPoint », les experts et utilisateurs se mobilisent sur la question et nous aident à utiliser au mieux ce bel outil. Un condensé des meilleurs conseils de professionnels est visible sur SlidePro.

Voici quatre règles simples pour préparer des présentations sensationnelles et dont votre public se souviendra longtemps.

 

1. Ne lisez pas vos slides

Le cerveau humain a la capacité de traiter en même temps des stimuli visuels et des stimuli audios. On appelle cela le double canal audio-visuel, et il fonctionne très bien tant que les images que l’on voit et les sons que l’on entend se complètent de façon cohérente. Si les deux envoient des messages différents, c’est la catastrophe ! Or cela arrive aussi quand quelqu’un vous récite une portion d’un texte tandis que vous essayer d’en lire une autre portion. Le cerveau s’y perd, utilise toute son énergie à essayer de concilier les deux messages, et le plus souvent, décroche complètement.

Alors, on vous le répète une dernière fois : ne lisez pas vos slides. Concevez votre discours et votre support visuel comme des éléments complémentaires, pas concurrents. Projetez une image que vous commentez par exemple !

2. Utilisez les animations avec parcimonie

Les animations PowerPoint, ce sont ces textes qui apparaissent, tourbillonnent, se désagrègent ou disparaissent. Utilisées à bon escient, elles vous permettent de focaliser l’attention de votre public sur un point particulier de votre présentation, notamment les fonctions « apparaître » et « disparaître ». Mais la règle générale avec les animations, c’est de s’en tenir au minimum, sous peine de vous retrouver avec des présentations lourdes, peu professionnelles et au rythme fastidieux. Votre temps sera mieux utilisé à travailler le fond de votre message et votre discours.

3. Adoptez le minimalisme

Travaillez le plus possible la lisibilité de vos slides. Vous pouvez procéder en trois étapes.

D’abord, repérez les éléments les plus importants, ceux sur lesquels vous voulez que l’audience focalise toute son attention. Enlevez tout le reste : les fonds, les logos, les fioritures, les lignes et bordures inutiles !

On y voit déjà plus clair, non ?

Ensuite, assurez-vous que les textes que vous avez décidé de garder soient lisibles : appliquez une police de 26 ou plus, faites des phrases courtes, n’accentuez le texte que par touches légères. Vous avez forcément déjà vu des slides illisibles dont chaque mot était accentué, en gras, en italique ou souligné… Ne commettez pas la même erreur !

Enfin, aérez votre contenu. Un slide ne doit pas contenir plus de 3 idées clés, si possible moins. Evitez les pavés de texte, utilisez des images de qualité (pas de Clip art par pitié !) et cohérente avec votre message. Les images, bien choisies, sont d’excellents supports et canalisateurs d’attention et vous aident à rendre votre présentation orale plus dynamique et efficace.

4. Maîtrisez la force graphique

Les graphiques et les schémas, lorsqu’ils sont simples et intelligibles, sont un vrai atout dans une présentation. Ils véhiculent votre message avec force et assoient votre crédibilité. Mais là encore, évitez de surchargez : réduisez le texte au maximum, assurez-vous que les données auxquelles les étiquettes font référence sont aisément identifiables, et encore une fois, soyez minimaliste ! Mieux vaut donner les détails à l’oral que de charger votre slide de chiffres et de tableaux.

Et voilà, vous connaissez les quatre règles simples pour des présentations sensationnelles !

En conclusion, rappelons que la qualité du fond de votre message est primordiale, alors commencez par là quand vous préparez votre présentation ! Vous pouvez aussi travailler votre voix (des formations existent) pour renforcer votre impact à l’oral. Informez-vous à l’avance sur votre audience et ses besoins spécifiques, pour adapter votre présentation et lui fournir un contenu qui la passionnera. Une présentation PowerPoint par elle-même ne suffit pas pour avoir un vrai impact. A la manière d’un bon enseignant, c’est en donnant à votre public l’occasion de mettre en pratique vos idées ou de « vivre » ce que vous racontez, qu’il se souviendra de votre message. En tous cas, si vous tenez à préparer un PowerPoint, faites-le correctement !

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *