Home Divers Conseil d’hygiène pour la voix : le lavage de nez

lavage de nezL’hygiène de la voix préventive ou réparatrice

Le passage de l’été à l’automne s’accompagne parfois de changements. Pour toute personne un peu sensible, pour qui la voix est un outil ou un sujet de préoccupation, cela demande vigilance, entretien et hygiène.
Changements :

–    de température (fraicheur)
–    de conditions atmosphériques (humidité)
–    de degrés de pollutions (après les vacances, retour en ville / ou en atmosphères confinées)

Soit autant de facteurs qui peuvent déclencher des rhumes, des encombrements, voire des bronchites ou des extinctions de voix. Qui vont perturber le système respiratoire, les muqueuses… Cela dépend de la nature de chacun, de sa forme, de l’état de ses défenses, etc.

Voici un geste d’hygiène que je recommande. Et que je pratique régulièrement.


Le lavage de nez : neti lota

Comme en toute chose, il faut d’abord tester. Tout n’est pas bon pour tout le monde. Il est possible que la première fois vous n’en ressentiez que du désagrément. Voire même un mal de tête. Arrêtez… Essayez de nouveau le lendemain. Puis les jours suivants. A petites doses, à petits pas…

Le lavage de nez

Si vous êtes comme moi sujet au mouchage arrière (les mucosités du nez partent vers l’arrière) ou sujet à des difficultés de respiration pour encombrement des narines et des fosses nasales, voici une excellente hygiène que je pratique depuis 25 ans… !

Cette pratique a le mérite d’assainir la région rhino pharyngée (nez gorge).
Elle est efficace contre les problèmes de sinusite, d’allergies ou de pollution. Elle  prévient des refroidissements et garde sain le nerf olfactif. Elle aide au drainage et à la ventilation.

Ses effets :

–    Dégage le nez (respiration libre)
–    Évite que les mucosités ne descendent dans la gorge (d’où raclement).
–    Qu’elles aillent se déposer sur les bronches (facteur infectieux)
–    Renforce les défenses (le sel de l’eau salée ou du sérum physiologique, a un effet décongestionnant sur les muqueuses)
–    Redonne du grain à la voix (Effet de « nettoyage » des cordes vocales)

Le principe :

Faire passer un liquide légèrement salé : de l’eau ou du sérum physiologique, dans les fosses nasales pour les nettoyer et en évacuer les impuretés. A l’aide d’un petit récipient à bec (neti lota) ou d’une pipette (sérum du commerce)

Le récipient

C’est un pot avec un bec verseur. Cela s’appelle un neti lota.
Il en existe en verre, en porcelaine ou en plastique. C’est d’ailleurs ce que j’utilise.
Il y en a à partir de 5 euros sur le net.
Il est important de bien le nettoyer et de le rincer après chaque usage.

La pratique

Utiliser de l’eau du robinet (les solutions préparées du commerce sont plutôt chères)
Si il y a un doute sur les qualités de l’eau, utiliser de l’eau bouillie ou de l’eau minérale.

Remplir le récipient en proportion de l’importance du lavage.
La température de l’eau peut varier en fonction de l’effet recherché.

–    Froid / tiède : renforcement des défenses
–    Tiède / chaud : effet de dilatation et de dégagement

Le geste

Faire circuler l’eau salée (ou autre)
–    D’une narine dans l’autre, en inclinant la tête de coté. A droite. Puis à Gauche. Comme indiqué sur la vidéo.
–    Vers l’arrière, en inclinant la tête en arrière. L’eau est alors recrachée par la bouche.
–    En même temps que l’eau s’écoule en arrière par les fosses nasales,émettre les sons « ké… ké… ké…
(A la fois pour ne pas avaler l’eau et pour activer le voile du palais)

La préparation

Pour un litre d’eau :

–    Du gros sel. (Et non du sel fin de table qui contient des additifs indésirables)
Pour 1 litre d’eau, 2 cuillères à café. (Voir les proportions de la démo).
Personnellement je goûte !
–    En option : ajouter une pincée de bicarbonate de soude.
–    Bien remuer. Et laisser reposer 1 mn (redépose de cristaux de sel éventuels)

A quelle fréquence ?

–    Par cures d’une semaine tous les mois.
–    De manière saisonnière, ou en cas d’alerte. (Périodes sensibles / passages de saisons)

Conclusion
Indépendamment de tout problème de respiration ou d’encombrement,  je vous recommande le lavage de nez de temps en temps, pour le simple plaisir de respirer mieux et de sentir autrement la vie…


Partager cet article
    Bordure
    13 Réponses à cet article
    1. Excellent conseil ! Je pratique moi-même le sérum physiologique (autrement dit « marin ») en prévention et parfois pour guérir un rhume (résultat 2 fois plus rapide).

      Encore merci à Jean de faire connaître cette super-recette !

      • C’est une recette vielle comme le monde… !
        Il est vrai que parfois on ne connait pas ou on n’ose pas.
        Se nettoyer le nez avec de l’eau salée, quoi de plus simple !

    2. Bonjour
      Merci d’expliquer si bien ce mode d’hygiène.
      Beaucoup de personnes ne connaissent pas le bienfait de ce nettoyage.
      Cela fait parti aussi du rite des ablutions chez les musulmans et une de mes amies, indienne, m’a dit faire cela aussi dans ses habitudes d’hygiène.
      Les enfants peuvent apprendre ce geste très tôt pour leur bien-être physique. Amina

    3. Merci pour ce conseil détaillé et de qualité. C’est une des techniques pratiquée et conseillée par les yogis. Pourtant dans nos sociétés occidentales on apprend à se brosser les dents; alors si l’hygiène de la bouche est important, l’hygiène du nez devrait l’être tout autant !

    4. Pour faire un sérum physiologique

      C’est Pour un Litre d’eau minérale 2 cuillères à café rase de sel fin
      mais je conseille 5 grammes de sel avec 1/2 litre d’eau minérale plate sans faire bouillir car il faut ensuite le mettre au frigo et ne le garder que 72 heures ensuite jeter et refaire la même chose pour les 72 autres heures si besoin.
      On peut aussi le faire avec de l’eau du robinet mais là verser 9 grammes de gros sel ou de Guérande pour 1litre 25 mais faire bouillir l’eau du robinet avant je l’ai fait mais avec de l’eau passée à la Brita car il y a du chlore dans l’eau du robinet et si on ne le fait pas bouillir ça irrite les muqueuses.
      JE CONSEILLE L’EAU MINERALE PLATE

    5. Bravo pour ce commentaire argumenté.
      Petite remarque : j’éviterais le sel fin du commerce.
      Pour ma part je fait ce nettoyage épisodiquement avec de « l’eau de Paris » et du gros sel, non raffiné, non traité.
      De toutes le manières il est bon de tester d’abord une première fois selon son propre terrain physiologique, selon la saison, et le lieu…
      Merci Bluesman et vive la musique que j’aime, qui vient du blues…
      Jean Sommer Articles récents…Extinction de voix. Ce que je n’ai pas dit sur Europe 1My Profile

    6. Excellente méthode. Je l’utilise régulièrement depuis un moment. J’ai pu remarquer qu’ainsi on évite des rhumes. Ludmilla Bardo a écrit un livre intéressant « la santé par le nez ».

    Laisser une réponse

    CommentLuv badge