Home Mes articles préférés 10 recommandations pour une prise de parole réussie

A vous la parole…

C’est à vous de prendre la parole. Vous connaissez bien votre sujet ou votre matière. Vous avez fait un plan, mémorisé les temps forts de votre intervention ; les mots clés, les arguments, les enchainements, votre phrase d’ouverture, votre phrase de prise de congé, etc.
Et pourtant…

Je bafouille, je m’emmêle

Etienne qui préside une association de commerçants du quartier St Lazare me dit : ils viennent mais ils s’en foutent un peu ! Il y en a toujours un pour râler ou pour me contredire comme si j’étais responsable de la situation qu’on doit résoudre. Je suis boulanger moi ! Je prends sur mon temps et en plus ils ne sont pas contents ! Parfois, je me retiens de lancer à certain : « si t’es si malin, prends ma place !
Du coup je bafouille, je me pers, je m’emmêle, je ne me sens pas à la hauteur

Etienne a dit : « Je me retiens… «  Voilà une des clés.
En public il n’y a pas à « retenir ». Ce n’est plus le moment. Il faut donner tout ce qu’on a. Y compris ses émotions, son trac, ses maladresses… En y mettant les formes. C’est cela qu’on apprend en formation.

Sur la sellette !

Un jour j’assiste à l’une de ses fameuses réunions. Je vois ce qui se passe. En l’occurrence je vois Etienne qui devrait être le « patron » de la réunion, se débattre  comme un beau diable. Il est comme sur la sellette. Dans ses petits souliers. Presque à s’excuser d’animer la réunion. Plus ou moins écouté ; plus ou moins chahuté.

Ils ne m’écoutent pas !

Après la réunion il me dit : « vous voyez ils viennent et ils ne m’écoutent pas. C’est chacun pour soi… »
Mais là je ne suis pas d’accord et je le lui dis :
Etienne, c’est à vous de vous imposer. A vous de créer l’attention qui n’est pas un acte spontané du groupe. Non pas par la force mais en étant sincère et naturel. Dites ce que vous avez à dire sans chercher à dissimuler la difficulté à être entendu. La difficulté à se faire respecter (dans l’intérêt de tous).

Appeler l’attention…

Par exemple, vous pouvez annoncer d’entrée, ce que vous m’avez dit en aparté :

« Chers amis je prends la parole aujourd’hui pour traiter de te ou tel sujet. Je le fais bien volontiers ; mais comme vous le savez ce n’est pas mon métier. Je le fais pour nous. Pour l’association. Aussi je vous demande votre attention ».

ou encore
« Chers amis notre temps à tous est compté. J’ai besoin de votre attention pour traiter au mieux le sujet du jour… »

Ne gardez rien caché…

N’encombrez pas le public avec des informations inutiles ou perturbantes (exemple : j’ai mal au ventre / j’ai perdu la feuille avec mes notes, etc) ou faites le avec humour…  Ne vous encombrez pas non plus. Ne gardez pas caché ou en l’état quelque chose qui vous dérange ou qui ne vous convient pas. Quelque chose qui vous freine. Cela peut être une gêne psychologique (trac), ou matériel : où se placer comme orateur, rectifier la hauteur du micro / déplacer une chaise qui gêne, etc. L’ordre des choses est à votre service, pour servir votre efficacité.

Les conseils du coach vocal.

10 recommandations pour une prise de parole

  • Avant de commencer une prise de parole, rassemblez vous en une seule force positive. Tel un samouraï ou un chevalier. Écartez le doute insidieux ou la pensée négative. Il est trop tard pour revenir en arrière. Allez de l’avant. Un seul slogan : motivation et vision positive
  • Rappelez vous qu’on vous « désire ». Que quelques parts des personnes vous attendent. Ne serait ce qu’une seule personne. C’est à elle que vous devez penser. Qu’elle soit imaginaire ou vraie. Visualisez la forme de son visage, de son sourire.
  • Vous êtes la bonne personne au bon endroit. Vous êtes légitime. Le jour où vous ne le serez plus, arrêtez ! Dans cette légitimité le public ne vient pas pour vous juger mais pour vous écouter et recevoir l’information qu’il espère.
  • Au pire il ne peut rien vous arriver fors l’honneur… Où mettez vous votre honneur ? dans votre image publique ? dans le traitement technique du sujet ? dans votre supériorité intellectuelle ? dans votre infaillibilité culturelle ? dans la puissance de votre voix ? dans votre fierté de premier de la classe ? dans votre maitrise de la langue ? dans vos qualité pédagogiques ? etc…
  • Se tromper :  tous les jours à chaque minute, je pourrais dire chaque seconde, des ministres, des princes, des savants, des sommités se trompent. « L’erreur est humaine » je ne sais pas qui l’a dis mais c’est toujours vrai. Il ne vous arrivera rien de pire. Et le monde continuera de tourner.
  • Quand soudain face au public, j’ai le sternum en boule et le cœur qui bat la chamade… je fais silence, je m’arrête, je regarde, je respire. C’est comme un gros soupir, comme une bulle qui vient de l’intérieur et qui a besoin d’exploser à la surface. Laissez venir. Laissez faire.
  • Regarder son public. Regardez chaque visage comme une merveille, comme une demande de caresse. Soyez le visage du désir. Désir d’entrer dans ce visage et lui parler à l’intérieur.
  • En cas de trac ou d’émotion forte, ne pas avoir peur de le dire : je n’ai pas l’habitude de parler en public ; et je l’avoue, je suis ému » ou bien « le sujet dont je vais vous parler me rempli d’émotion… »
  • Ne cherchez pas à être parfait, trop de gens qui l’ont voulu sont mort avant… (Leçon que je ferai bien d’appliquer à mon propre usage)
  • En cas d’oubli ou d’erreur, ne pas avoir peur de faire des retours : « j’ai oublié un détail dans le paragraphe qui traite du bail… j’y reviens avant de poursuivre»… Ou bien je vous en parlerai à la fin. Rappelez le moi si j’oublie.Il y a d’autres recommandations qui concernent la posture, le regard, la diction…
    J’en parlerai à d’autres occasions tout au long de ce blog.

Pour en savoir plus, voir le site :
lavoixdebout.com

Partager cet article
    Bordure
    3 Réponses à cet article
    1. OH, Jean , tu es un homme extra!! poète et doux rêveur, généreux et créatif , je ne sais que dire mais je suis émue et pleine de gratitude envers la vie qui porte et nourrie des êtres comme toi
      MERCI!!!
      Je m’arrête car je pars demain matin à BALI (animation) et ma valise n’est pas prête.
      Le meilleur pour tout ce que tu donnes et reçois en conséquence…
      Bises
      Alma

      • Oh la la … Comment répondre et que dire à un message comme celui là qui me donne des ailes et m’encourage à poursuivre.
        merci Alma. Que Bali te soit douce et légère et te nourrisse le coeur de plein de bonnes vibrations et de chaleur aussi.
        Pour moi tu m’a donné ma dose de soleil intérieur. je vais donc poursuivre joyeusement…
        A bientôt, à ton retour

    2. […] Exercice de diction sur le mot Monotone. Très logiquement composé de mono (unique) et ton (intonation). Issu du latin monotonus (qui parle toujours sur le même ton). Monotone ou monocorde, le défaut de beaucoup, face à un public (jury / auditoire / entretien d’embauche, etc). Le poison de la prise de parole en public. […]

    Laisser une réponse

    CommentLuv badge