Home Diction Exercice de diction : difficulté de prononciation

je veux et j'exigeVoilà une phrase toute simple qui additionne quelques difficultés de prononciation : je veux et j’exige d’exquises excuses. Elle constitue un excellent exercice de diction.

Je vous le rappelle : la diction est la politesse de l’expression orale.
Pour mettre à l’aise celui qui m’écoute et pour lui rendre le message facile. L’aider à se sentir intelligent. Et non pas pris en défaut de compréhension. D’avoir à « s’accrocher » à tendre l’oreille ou à faire répéter.

 

Je veux et j’exige d’exquises excuses

 

Friction phonétique

« Je veux et j’exige d’exquises excuses » crée un télescopage entre sonorités.
Une manière de friction phonétique qui oblige les lèvres, la langue ou le voile du palais à changer rapidement de position.

  • Entre les Sons d’avant bouche : les J, V, Z, J,
  • Entre les sons d’arrière gorge (palais) : les X, K
  • De même veiller à bien différencier le S et le X parfois confondus. Dans EX-cuses qui devient ES-cuses

Soigner les liaisons

Le fait d’ajouter certaines liaisons « aggrave » encore la difficulté. Et c’est bien sûr l’effet recherché. Donc, bien respecter :

  • Je veux Z’et j’exige
  • D’exquises Z’excuses

Les trois règles d’une bonne diction

Face à une difficulté de diction se rappeler trois règles fondamentales :

  • Articuler à pleine bouche (et non du bout des lèvres)
  • Prendre son temps. Le temps de former et d’énoncer les sons.
  • Faire participer l’expression du visage. L’expressivité extérieure aide à l’expression sonore.

Diction : faire des pompes

« Je veux et j’exige d’exquises excuses »… Dites cette phrase comme on fait des pompes. Pour s’exercer ou pour se muscler. Toutes les fois que vous aurez à vous exprimer en public, essayez de l’énoncer dans les minutes qui précèdent. Faites le posément en faisant jouer l’élasticité de la bouche et du visage. En un large sourire sur les EX et les I.  A haute voix. Ou en silence. Cela revient au même, dès lors que vous faites bien participer le visage, la bouche, les lèvres, la langue et le voile du palais (arrière gorge).

Avec cœur

Je veux et j’exige sont deux verbes forts
Profitez-en pour associer la volonté de bien dire avec celle de dire fermement.
C’est justement parce que l’on hésite quand on n’est pas sûr, que se produisent les effets de mollesse ou d’indécision dans la voix.

Partager cet article
    Bordure
    8 Réponses à cet article
    1. Bonjour M. Sommer
      Je tiens à vous souligner mon admiration pour votre qualité de présence. Même au travers de vos vidéos votre chaleur humaine se communique.
      J’exerce dans le domaine des communications interpersonnelles et voici une question sur laquelle je serais heureux de lire votre réponse.

      Est-ce que votre travail sur la voix peut permettre aux personnes d’établir des relations humaines plus saines et plus efficaces ?
      Si oui de quelles manières ?

      Très cordialement

      Serge Séguin
      Serge de PuissantsContacts Articles récents…POURQUOI CHERCHER À FAIRE DES PRÉSENTATIONS EFFICACES?My Profile

      • Bonjour Serge
        Voilà une question qui pourrait faire l’objet d’un livre !!!
        En quoi le travail de la voix peut permettre d’établir des relations plus saines et plus efficaces ?

        Le travail de la voix est d’abord un travail de réalignement
        de chacun avec sa propre voix. Donc avec sa personnalité.
        Car beaucoup de personnes n’aiment pas leur voix ou n’aiment pas s’entendre.
        Ou bien ignorent cette dimension vibratoire d’eux mêmes.
        Or tout ce qui nous échappe ou nous prive d’une partie de notre potentiel nous réduit.
        Ou nous limite, dans nos relations avec nous même et avec les autres.

        Toute refus ou déni d’une partie de nos qualités,
        nous enlève de la confiance en nous, dans notre autorité,
        ou nous freine dans notre élan.
        Agit sur les permissions que l’on se donne ou pas de s’exprimer…

        Ai-je un peu répondu à votre question ?

    2. Merci jean pour ces quelques conseils, fort utiles pour les personnes « fluentes », et d’autant plus précieuses pour les personnes qui bégaient, comme moi, et comme les personnes auxquelles s’adresse mon blog.

      Malheureusement, quand on est affecté par un trouble du langage, tel que le bégaiement, tous nos efforts sont focalisés sur le contrôle des blocages, la dissimulation du bégaiement, ce qui a pour effet de nous éloigner de l’acte de communication, et donc de notre interlocuteur.

      Pour ma part, je prêche l’idée qu’au delà des techniques de fluence, telles que l’on peut apprendre en orthophonie par exemple, il est également nécessaire de s’appuyer sur des techniques d’amélioration de la diction de manière plus générale, afin de retrouver des automatismes de parole que l’on a perdu en concentrant nos efforts sur d’autres paramètres.

      Merci encore pour ce que vous faites !
      Bérenger – Conseils Bégaiement Articles récents…6eme colloque international de l’APB – « Le begaiement et l’intime » – Paris – 14 Avril 2014My Profile

    3. Merci Jean pour cet exercice !
      Pour encore plus de frictions, de liaisons, de pompes et de cœur, je tiens à vous livrer la version dopée de cette phrase : « Je veux et j’exige un coussin sous chaque siège chez ce cher Serge ».
      Bon courage :-)

    4. Bonjour

      Je suis une marocaine de 30ans donc l’arabe est ma langue maternelle , j’adore le français depuis mon jeune âge mais j’avais beaucoup de mal car je n’ai jamais appris à bien articuler et à mettre les son à leurs places. Depuis quelques années je fais des lectures à haute voix seule chez moi pour mieux articuler , mon problème est que etant enfant je souffrais de dyslexie mais aussi d’aphasie mes parent pensaient et pensent toujours que je suis une abrutie , alors à chaque fois que je m’adresse à eux je m’exprime très très mal et me rendant compte de mes érreures je fais encore plus de fautes, de liaisons qui par exp qui n’ont pas lieu d’être , pourtant je n’ai plus 10ans mais je ne sais pas pourquoi il m’arrive de bien parler et dès que je m’adresse à des gens qui m’ont connu avant je parle très très mal pas avec un accent non mais comme quelqu’un à qui on aurait tordu la langue , des sons sortent de ma bouche sans mon accord … je ne sais plus quoi faire pour maitriser ma voix j’ai essayé des dizaines d’exercices dont les votre . Par contre je me fais souvent bien entendre d’une voix claire et très sûre quand je suis très en colère …. peut être qu’a ce moment ce que pensent les autres m’importe peu …. alors que faire pour cacher mes craintes afin que ma voix paraisse plus claire et les mots mieux articulés et ce en tout circonstance et avec tout le monde ?

    5. Merci pour cet article intéressant. Je découvre votre site à l’instant. Votre domaine d’expertise est très intéressant et complémentaire avec le mien, car je m’occupe d’acteurs et actrices, et je prépare pour eux une formation sur les castings et j’aborde dedans la diction. C’est comme ça que je vous ai trouvé.
      Christophe Articles récents…Comment se connecter à une EMOTION quand on est ACTEUR? Astuce avant d’aller à un CASTING!My Profile

    Laisser une réponse

    CommentLuv badge