Home Diction Coaching vocal pour mieux parler en public avec le verbe mélenchonner

Le verbe « mélenchonner » est un verbe inventé pour faire travailler l’articulation.
En particulier dans la phrase :
« Je mélenchonne la chanson du chantre cherchant sa chaire »
Excellent exercice de mise en bouche des CH et des S.
Le S, le CH, le X, et le Z demandent à la langue une précision particulière.

Mon conseil. Avant de passer à la musique : essayer à cappella.

Je mélenchonne la chanson du chantre cherchant sa chaire
Tu mélenchonnes la chanson du chantre cherchant sa chaire
Il mélenchonne la chanson du chantre cherchant sa chaire
Nous mélenchonnons la chanson du chantre cherchant sa chaire
Vous mélenchonnez la chanson du chantre cherchant sa chaire
Ils mélenchonnent la chanson du chantre cherchant sa chaire

Les conseils du coach, pour une bonne articulation

Je mélenchonne la chanson du chantre cherchant sa chaire
est un exemple d’allitération productive. Pour affiner et affirmer son élocution,
en évitant de se prendre la langue dans le tapis…
Dansl’expression des S et les CH. Dérapage très courant.
Comme les X et les S dans la phrase « je veux et j’exige d’excuses excuses« 
Veillez à ralentir pour obstacle en arrivant sur :  SA CHAIRE

Donc prendre son temps phonétique et musculaire pour « donner chair »
aux sonorités difficiles.

Se servir de la musique pour créer du liant dans les enchainements.
S’appuyer / Rebondir sur les attaques du CH dans les mots :
chanson / chantre / cherchant (sa) chaire
Jouer le jeu de la séduction. Apporter sa propre touche et pourquoi pas, sa sensualité.
Pour cela bien sûr ne pas se priver de faire chanter les voyelles :
É / AN / ONNE – A / AN / ON…

Recommandation technique :
Veiller à positionner la langue basse et souple avec l’ouverture souple des lèvres.

Définition (possible) du verbe

Au choix :

  • Chanter une complainte.
  • Tenter de démêler un souvenir.
  • Ou votre définition dans la zone « commentaires »

Le chantre était dans l’Eglise du moyen âge une manière « d’animateur » de l’office,
dont la mission était d’entrainer vocalement les fidèles à chanter ou à reprendre en chœur.
Une manière de « chauffeur de salle » complémentaire de l’officiant souvent monocorde.

Conseils d’utilisation

Pour tirer profit de l’exercice.

  1. Écouter le podcast une fois pour le plaisir et le contenu.
  2. Énoncer le verbe ou la phrase seuls, sans la musique. A voix haute (ne pas marmonner pour soi)
    Lentement d’abord. En plaçant bien les sons en bouche. En s’essayant aux nuances.
  3. Énoncer avec moi en musique. Reconnaissance du rythme et du phrasé. A voix haute, en confiance  (sans marmonner…)
  4. Recommencer avec moi en s’améliorant, jusqu’à prendre des libertés et se lâcher…
    Pour cela, faire, refaire et refaire, et refaire encore…

Pour s’enregistrer

Si vous le pouvez, enregistrez vous à partir d’un smartphone ou d’un enregistreur numérique de bonne qualité (Zoom H1N)
S’écouter, sur de bonnes écoutes. Sur des enceintes ou au casque.
Comparer sa propre version, avec la mienne. Recommencer, améliorer…

Pour la voix

Pas d’à-coups, ni de coups de gorges.
Sentir son visage vivant dans l’énoncé de la phrase.
Pas de tensions dans la mâchoire.

Retrouvez les autres exercices pour améliorer votre articulation:

 

Partager cet article
    Bordure
    28 Réponses à cet article
    1. Ah! Un exercice à ne pas faire quand on sort de chez le dentiste (mal choisi mon jour). CH’ai mélenCHonné comme CHe pouvais… CH’ai CHerChé mais j’ai eu du mal à trouver ma CHaire…. lol
      Pour la définition, je propose : Prendre la parole d’une voix affirmée, sans mâcher ses mots.

    2. Il faut vraiment bien mobiliser la mâchoire inférieure pour ne pas mélanchonner (chantonner en s’emmélant) sa joie ou ses doutes ni la chanson du chantre cherchant sa chaire dans la pénombre des églises menant une politique d’austérité (économies d’électricité).

      Je te suggère peut-être de schneider-ammanner, puis de Widmer-Schlumpferer, de sommarugater, der Burkhalterer, si tu veux encore nous offrir des acrobaties buccales. Nos ministres sont plus rudes encore que les français! Pour ce qui est matière à prononciation. Bonsoir Jean!

    3. un exercice à mâchonner dans la journée car le soir tard, avec le sommeil, che ne peux plus chercher avec le chantre à sa chaire les chansons chuintées mélanchoniquement, bonne nuit….

    4. En effet, on grimpe ici un niveau supérieur de difficulté, et on progresse ! Dérapages un peu prévisibles : « cherchant CHa chaire »…. J’ai pas mal repris la route en portant attention à chaque mot, en faisant en même temps attention d’éviter les à-coups.
      « mélenchonner » : entonner une litanie sur un air exalté et galvanisant.

    5. je melenchonne quelques chansons « cochonnes » -çà fait un joli pot-pourri – tout en mélenchonnant un gros chewing gum et faisant des bulles qui éclatent de rire

    6. Ouf! je retrouves enfin le sourire, tout en mélanchonnant la chanssons du chantre cherchant sa chaire! Cela me fait penser à une personne en état d’étoudissement. Ce chantre doit avoir un peu trop levé le coude avant sa prestation.

    7. J’ai malheureusement un cheveux sur la langue depuis tout petit ( en moins prononcée ) et ( inconsciemment ou pas ? ) à chaque fois qu’il y à un  » CH  » dans une phrase je fait tout pour le passé super vite pour pas qu’on vois mon erreur de prononciation :(

      J espère qu’avec de l’entrainement sa n’arrivera plus !
      Merci Jean.

    Laisser une réponse

    CommentLuv badge