Mieux parler en public: Diction et mise en bouche des voyelles

Le verbe « S’APOILER » est un verbe inventé pour faire travailler l’articulation.
S’apoiler comme s’habiller…
Nous lui rendons hommage dans la phrase : « Je m’apoile et m’éclate sous la lune étoilée‘ ».
Pour s’exercer, il suffit de suivre les indications données dans l’enregistrement ci-dessous.
De refaire plusieurs fois. Jusqu’à l’aisance complète. Avec facilité et en nuances.
Avec le sourire d’une diction épanouie, qui s’élargit au visage.

Conjuguer :

Je m’apoile et m’éclate sous la lune étoilée
Tu t’apoiles et t’éclates sous la lune étoilée
Il s’apoile et s’éclate sous la lune étoilée
Nous nous apoilons et nous éclatons sous la lune étoilée
Vous vous apoilez et vous éclatez sous la lune étoilée
Ils s’apoilent et s’éclatent sous la lune étoilée

Définition du verbe
Au sens familier : « se mettre à poil ».
Autrement dit, se mettre nu.

Historiquement ce verbe inédit a semblé émerger spontanément
d’un débat issu d’un livre pour enfants intitulé : « Tous à poil ».
Cette expression bientôt reprise et mise en avant par les adultes
a fait une entrée en force dans le débat public et nous a obligé
à nous intéresser au sujet.

Définition libre de : s’apoiler
Au choix :

  • Se mettre à poil…
  • Se payer du bon temps. Autrement dit rire un bon coup !
  • Ou votre définition (cher lecteur) dans la zone « commentaires » de cet article.

Diction et mise en bouche des voyelles

La phrase : Je m’apoile et m’éclate sous la lune étoilée
nous permet une variation intéressante sur la voyelle A et ses dérivés en OI.

La voyelle A offre un intérêt pour les personnes qui ont une tendance
à parler du bout des lèvres. Sans articuler. Autrement dit à parler les dents serrées.
Dans cet exercice on en profitera pour faire jouer l’ouverture. Ne pas hésiter à « bailler » les sons.
Avec la sensation d’en avoir plein la bouche.

Recommandations :
Se faire une bouche en caoutchouc.
Étirer et ralentir jusqu’à l’extrême l’émission de la voyelle.
La faire durer en bouche. Lui donner physiquement forme.

SI CET EXERCICE VOUS INSPIRE UN COMMENTAIRE
EXPRIMEZ-LE CI DESSOUS.
Il sera le bienvenu.

95 réponses
  1. Xavier
    Xavier dit :

    Merci Jean pour la reprise de tes pastilles vocales dont tu sais que Morgane est très friande.
    C’est fou cette capacité que tu as à nous faire sentir que tu souris juste avec ta voix 🙂

    Répondre
  2. Céline
    Céline dit :

    Très interressant : cette phrase est assez inattendue et marrante à dire. je me prends facilement au jeu.
    Ma définition du mot « s’apoiler » serait « se rire des mots prononcés »

    Répondre
  3. Lionel
    Lionel dit :

    Bravo Jean pour cette pastille… à rebrousse poil !
    Comme le disait une chanson : ‘… à poil, tout le monde à poil, les petits, les grands…’ que je termine dorénavant ‘…sous la lune étoilée’.

    Répondre
  4. Brigitte
    Brigitte dit :

    Merci pour ce moment de détente des lèvres, de la bouche, de la gorge et finalement de l’ensemble du corps, ces petits exercices toniques, sont aussi des exercice de bonheur, ça ne peut pas faire de mal, alors je continue… Merci !

    Répondre
  5. Christelle
    Christelle dit :

    Se métamorphoser – la pastille des loups-garous qui chantent à la pleine lune avant d’aller s’éclater manger des moutons alainés.

    Répondre
  6. Jean
    Jean dit :

    Merci Olivier, Christelle Brigitte, Lionel, Armand, Henri, Clotilde, Alexis, et mon ami Xavier au large sourire…
    Merci de votre contribution qui me met des étoiles plein la tête et m’encourage à poursuivre dans cette voi(e)x fantaisiste, poétique et je l’espère : utile… 🙂
    Bien dire c’est déjà mieux dire et sans doute mieux vivre avec les autres…
    A bientôt

    Répondre
  7. Antoine
    Antoine dit :

    Merci Jean pour cette pastille. T’écouter prononcer cette phrase originale est un vrai bonheur. En effet, je me suis surpris à sourire tant la façon que tu as de la formuler procure bien être, apaisement et joie. Je vais tenter d’avoir le même impact sur mon auditoire 🙂 Merci.

    Répondre
    • Jean
      Jean dit :

      Il s’agit bien effectivement de mastiquer les mots, miam miam.
      Autrement dit : de mettre parole en bouche comme un bon plat.
      La langue française aime ça ! Et notre auditoire aussi.

      Répondre
  8. Valérie
    Valérie dit :

    Cher Jean,
    sur ton conseil, je tente une nouvelle définition.
    Apoiler (v.t – 1er groupe) : S’épiler le corps poil par poil, en lançant le son A à chaque pincement de poil.
    Ce qui pourrait aussi être un exercice de diction utile quoique moins agréable que tes pastilles 🙂
    Ainsi, s’épiler au clair de lune deviendrait : s’apoiler sous la lune étoilée !

    Répondre
    • Jean
      Jean dit :

      Attention à ne pas confondre diction et torture… 🙂
      Je n’ai jamais essayé la diction en se faisant mal. Aïe ! Aïe !
      Même si ça permet d’ouvrir grand la mâchoire.
      A moins de s’épiler pour se poiler… !
      C’est à dire s’apoiler… CQFD ! 🙂

      Répondre
  9. Sabina
    Sabina dit :

    Chiche ! Après le dire, le faire… à condition de prendre « apoiler » dans un sens autre que le sens étymologique… Je propose le loup-garou de Christelle qui chanterait la version d’A poil tout le monde à poil de Lionel avant de terminer la définition de Valérie (et là la bête finit bien « apoilée »).
    Non, finalement, faisons soft pour cette pastille qui est ma première : je reste sur la version « diction au salon » de jour (petite joueuse, je reconnais).
    J’attends la suite avec impatience.

    Répondre
  10. Nelly
    Nelly dit :

    Bonjour Jean,
    je me suis bien amusée avec cette nouvelle combinaison de mots. Cependant, j’ai buté sur le fait que tu enlèves la… le… l’attribut du verbe pronominal pour les première et deuxième personnes du pluriel.
    Mais cette phrase nous permet de sentir sa bouche devenir caoutchouc et c’est assez jouissif. Et la prochaine étape serait de ne pas faire de pause entre la première et la deuxième partie de la phrase, n’est-ce pas?
    Au plaisir de te lire demain (j’espère!)

    Répondre
  11. Johan
    Johan dit :

    Bonjour Jean,
    Je tiens à vous remercier pour cet exercice que je trouve très amusant à pratiquer. J’espère que les prochaines pastilles seront toutes aussi intéressantes!

    Répondre
  12. Serge de PuissantsContacts
    Serge de PuissantsContacts dit :

    Bonjour Jean
    Votre exercice me rappelle le jeu, le plaisir d’apprendre, la découverte d’une nouvelle capacité.
    En aidant vos clients à s’exprimer avec éloquence, vous contribuer sérieusement a développé leur confiance personnelle. Je pense que là est votre gros cadeau surprise.

    J’apoile votre secret pour l’éclater sous le regard voyeur de la lune encore couronnée d’étoile.

    Serge

    Répondre
  13. Claire
    Claire dit :

    Commentaire:Merci pour cet exercice qui vient encore une fois de plus nous aider à apprendre à parler avec bonheur. Celui-ci a cela de particulier de vous soutirer un sourire bienfaisant dans le tumulte de cette vie qui nous apoile. Merci Jean pour ta pédagogie particulière.

    Répondre
    • Jean
      Jean dit :

      Oui !… trouver le sourire caché sous la banalité. Et parfois dans les mots les plus simples. Le sourire comme un jeu, une politesse ou une thérapie… C’est au choix !

      Répondre
  14. Mireille
    Mireille dit :

    Bonjour Jean, je suis décidemment très admirative de ton extrême dynamisme, ton inventivité et ton humour pour nous aider à « dégourdir » notre expression orale et nous remettre en confiance. Sous leurs airs rigolos, tes petites leçons sont très efficaces et j’apprécie sincèrement tous tes efforts ainsi que tout le travail que j’imagine est derrière cette apparente simplicité.
    Mille mercis et à bientôt.

    Répondre
    • Jean
      Jean dit :

      Merci Mireille pour ce retour.
      Je prends pour un énorme compliment ton appréciation de la simplicité cachée derrière les jeux « rigolos ».
      La simplicité….c’est l’objectif que je poursuis, avec le partage du cœur.

      Répondre
  15. sabrina
    sabrina dit :

    C’est une bonne façon d’apprendre en s’amusant effectivement, de se poiler ou apoiler et s’éclater en le faisant.
    Merci de nous faire partager ces exercices

    Répondre
  16. LAURENT
    LAURENT dit :

    Bonjour Jean,

    Merci beaucoup. je me suis apoilée à étirer et réciter ces phrases et j’ai adoré. C’est une grande première pour moi tes pastilles vocales.
    bien cordialement,

    muriel

    Répondre
  17. Julien
    Julien dit :

    je n’avis jamais entendu ce verbe:)! En tous cas conjuguer et répeter ces phrases m’a fait beaucoup sourire donc MERCI tout simplement!

    Répondre
  18. Jean
    Jean dit :

    Merci à tous les apoilés nouvellement convertis aux pastilles vocales.
    Merci Sylvie, Julien, Muriel, Laurent, Manu, Virginie, Sabrina, …
    Si vous avez aimé, mettez les bouchée double, faites suivre !

    Répondre
  19. Daniel
    Daniel dit :

    Jouissif apolilage sous la lune éclatée brillante d’étoiles. Merci Jean pour tes pastilles vibrantes de poésie ludique. A refaire: je bisapoile, je trisapoile… Daniel

    Répondre
  20. Amélie
    Amélie dit :

    J’adoooooooooore !
    qu’est ce qu’on se poile 🙂
    merci Jean, c’est un bonheur, j’ai le sourire qui reste même accroché, youpi

    Répondre
  21. Gina CAMBRONNE
    Gina CAMBRONNE dit :

    C’est tres interessant,mais je ne trouves pas ou l’on doit enregistrer. Pour les timides comme moi c’est assez stimulant. Quand arrive le moment ou je dois prendre la parole en public je perds toujours le controle. Les mots n’arrivent jamais a temps. Et ca a un impact negatif sur ma carriere professionnelle. Aide-moi!

    Répondre
    • Jean
      Jean dit :

      Bonjour Gina
      J’ai effectivement ajouté de pouvoir enregistrer la « pastille vocale » sur votre smartphone. Et ainsi pouvoir l’écouter et la pratiquer n’importe où.

      Répondre
  22. Anne D.
    Anne D. dit :

    Vite, je transmets ce superbe exercice à mes amies prof de lettres et de langue, qu’elles en fassent profiter leurs élèves, je leur ai déjà transmis cette pastille qui a été adorée : Casse-toi, pauvre con’…On se demande bien pourquoi?

    Répondre
  23. Teresa
    Teresa dit :

    Merci Jean pour vos pastilles. Je trouve que c’est une idée géniale. Normalement on entend que pour modifier une habitude, un comportement, etc il faut de la méthode et de la rigueur, c’est sûrement vrai, mais avec vos pastilles on peut faire des exercices tout en s’amusant. Ils sont agréables et originaux, et le ton des textes à lire est léger, du coup on a envie de les faire et refaire. Ça rejoint la méthode mais de façon ludique !
    A la prochaine, avec plaisir,

    Répondre
  24. Yves
    Yves dit :

    Alors la franchement, bien joué
    c’est la tranche de rire à chaque fois que je récite les phrases 😉
    J’attends la suite avec… un poil dans la main, non sur la langue

    Répondre
  25. DIENG
    DIENG dit :

    C’est donc avec toute ma reconnaissance que je vous remercie JEAN, super vos pastilles . Moi j’ai un problème d’accent et de diction j’ai du mal a me faire comprendre. Votre bloc m ‘a beaucoup aider. Merci , merci et merci

    Répondre
    • Jean
      Jean dit :

      Bonjour Dieng. Si je peux vous aider c’est un grand plaisir.
      Il y a d’ailleurs d’autres exercices plus techniques sur le blog. Profitez-en.

      Répondre
  26. SyldeMos
    SyldeMos dit :

    Bonjour Jean, bonjour à tous,

    Merci pour ces pastilles qui viennent à point!
    Pour moi s’apoiler serait la version plus familière de se dévoiler.

    Bonne continuation et à très bientôt!

    Répondre
  27. Alfred
    Alfred dit :

    Bonjour Jean
    encore merci. Encore une bonne tranche de rigolade. Tu SSais SSi bien FFaire tRRavailler les gens en SS’amusant….quel TTalent !

    Répondre
  28. dominique kuhn
    dominique kuhn dit :

    Je m’apoile et m’éclate sous la lune étoilée..
    Et toi tu t’étioles, sous les néons blafards
    Lui, il s’apoile et s’étale sous la lune étoilée
    Et si nous nous apoilions tous ensemble, main dans la main, sous la lune étoilée ?
    Vous verriez comme il est bon de s’apoiler le soir, au coin du feu, sous la lune étoilée
    Des étoiles plein les yeux, tous s’apoileront bientôt
    Sous le ciel étoilé, la lune se poilant…

    Merci Jean de ta bonne humeur si efficace !

    Répondre
  29. Paul
    Paul dit :

    Une pastille spéciale qui, chez moi, était tombée de la boîte et m’avait échappée : quand j’ai reçu ton invitation, Jean, à participer au concours, le jeu débutait dans ton courriel avec la série des hommes et femmes politiques. Bon, il est vrai que maintenant j’imagine sans problème un bien fictif Jean-Pierre Sapoiler, Ministre du Tourisme et du Naturisme.
    En tout cas, je me suis fait plaisir avec cette autre pastille vocale. D’emblée, je me suis imaginé la nuit, décontracté, étendu au sommet d’une colline.
    Pas de dérapages ni d’a-coups cette fois-ci, et un vrai régal à la fin quand il s’agit d’ééétiiirer les sons comme du caoutchouc ! Le corps suit aussi, s’étire, les bras allongés, et l’apoilement se termine par un large et généreux bâillement, sous la lune étoilée…
    D’où, « s’apoiler » : s’abandonner dans l’intimité, se relâcher mentalement et physiquement, dans son plus simple apparat. Avec la lune pour témoin.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *