Home Non classé Prise de parole les 5 leçons de Sarkozy – 4/5

TF1-10 février 2011 : Emission : paroles de français

Quel rôle joue t’il ? (La posture)

La vie est un jeu de rôles. A quoi joue Nicolas Sarkozy ?
Vous l’avez connu en Mr Sécurité, Chef de famille, Manager, Copain des grands, Amoureux, Réformateur, Homme de terrain…

Dans quel rôle l’avez-vous préféré ?
Et vous ? Dans quel rôle réussissez-vous ?

 

J

L’Analyse Transactionnelle

L’analyse Transactionnelle (AT) qui est une théorie du comportement et de la communication, propose 3 rôles types de base qu’elle appelle : les « états du moi ».
J’en rappelle les définitions :

Le parent : dans le rôle du « parent », la personne ressent, vit, pense réagit comme  le ferait un parent. (Parent dit critique,  normatif, sauveteur ou nourricier).
On retrouve ces catégories chez les donneurs de leçons (critique), les rigides (norme) ou les biens pensants étouffants (sauveteur) …

L’adulte : dans « l’adulte », la personne examine objectivement le contexte et la situation. Posture ancrée, voix posée, présence affable et proactive.
C’est à mon sens la seule posture à poursuivre. Autrement dit l’alignement entre sa pensée, ses désirs, ses moyens et la réalité.

L’enfant : dans le rôle de « l’enfant », la personne voudrait rester en enfance et en adopte inconsciemment le ton. (Enfant dit rebelle ou soumis)
On l’entend dans les voix d’hommes ou de femmes légères ou détimbrées. Dans certaines voix féminines poussées vers les aigus (façon petite fille gentille).

La voix trahit qui nous sommes : parent, adulte ou enfant…
Autant de rôles qui nous ont été donnés par la vie et l’éducation et dont nous ne sommes même pas conscients le plus souvent.
Je les appelle aussi « les masques de la voix »

Dans l’émission de télévision du 10 février 2011, « Paroles de français » :

Quel rôle jouait Nicolas Sarkozy dans l’émission « Paroles de Français » ?

Posture du parent

En se mettant à la même table que d’autres français, Nicolas Sarkozy veut faire partie de la famille. En occupant la place du Père (parent sauveteur). A la hauteur de leurs problèmes (parent critique) et des réponses à la violence (parent normatif).
Il montre qu’il est solidaire et compréhensif (parent nourricier).

Posture de l’enfant

Dans son expression générale il me donne l’impression de l’enfant qui tourne autour du pot. Comme pour remplir ou meubler ou faire durer. Pour se justifier.
Il répond longuement, de façon besogneuse, en répétant les questions, les remerciements à la police, les indignations de bon aloi, en énonçant des chiffres, en refaisant l’histoire… tandis que la bouche pratique « le petit bâillon ».

Le petit bâillon

Le petit bâillon est cette façon ou tic qu’ont beaucoup de personnes de serrer les lèvres à la fin de chaque phrase et même de les pincer. Les lèvres serrées signifient que l’on réprime quelque chose en soi ; parole, pensée ou intention. Comme font parfois les enfants pris en faute quand ils mettent leur main devant la bouche en forme de bâillon…

Quel adulte ?

J’entends un homme qui s’efforce de faire autorité sans forcer. Qui adopte le ton posé de celui qui sait ; avec une surenchère dans les graves de poitrine, façon d’affirmer l’homme, le père, l’autorité masculine

En résumé
Élocution, diction, phrasé, regards, me parlent tour à tour de l’enfant égaré, de l’adulte qui essaie et du parent qui voudrait…

Quel rôle joue Nicolas Sarkozy ? Je crois qu’il les a tous essayés. Quel pourrait être le prochain… ? Affaire à suivre !

Retrouver les 5 leçons de Nicolas Sarkozy
Prise de parole : 1 ère leçon de Sarkozy /  d’où je parle
?
Prise de parole : 2ème leçon de Sarkozy /  à qui je m’adresse ?
Prise de parole : 3ème leçon de Sarkozy /  à qui je m’adresse ?

Prise de parole : 5ème leçon de Sarkozy / Quel est l’enjeu ?

 

Partager cet article
    Bordure
    2 Réponses à cet article

    Laisser une réponse

    CommentLuv badge