Home Expression orale Mieux parler à l’aide d’une fable de La Fontaine

Exercice de diction. Niveau 2

Exercice de diction à partir d’une fable de La Fontaine.

La Fontaine est un formidable raconteur d’histoires doublé d’un agitateur de mots. Ou plus exactement un exceptionnel prosateur. Le moindre segment de texte, chacune de ses phrases est ciselée pour faire mouche. Pour frapper l’attention. Chaque phrase est un modèle de rythme et de musicalité.
D’ailleurs je vous invite à me suivre dans l’analyse du texte qui suit.

images

Prenons le corbeau et le renard. Entendez dans le titre même combien cette musicalité est vivante.
L’alternance des voyelles ouvertes et fermées crée une musique de pleins et de déliés. Une mélodie sous jacente à la récitation. Un effet subtil de contrastes qui favorise la mise en bouche des sons. Qui propose un balancement au texte. O ouvert de cor, O fermé de beau. E fermé de re, A ouvert de nard.

On trouve l’équivalent dans le traitement des consonnes : tonique palatale (palais) dans C de cor, labiale fluide (lèvres), dans le B de beau. Idem pour le R (palais) de Re et le N dental (dents / langue) de Nard.

On pourrait s’amuser à décrypter par le menu, tout le texte.
Et toutes les autres fables. La cigale et la fourmi ; le loup et l’agneau, etc.
Toute l’œuvre de Mr. Jean de La Fontaine. A chaque syllabe, c’est le savoir faire d’un virtuose, d’un maitre de son art et de la langue française.
Je recommande aux amateurs de belle diction et de plaisir des mots, de dire du La Fontaine pour exercer intelligemment et dans la joie, sa diction. Et n’oubliez pas les enfants !

Partager cet article
    Bordure
    4 Réponses à cet article

    Laisser une réponse

    CommentLuv badge