Les Voyelles

Les voyelles : (A, E, I, O, U, OU, AN, IN , ON…)

les voyelles définissent l’amplitude de la voix et sa couleur (claire / sombre / étouffée,  souriante…).
Les voyelles sont la couleur, la mélodie, le souffle, la chaleur, la douceur…
En simplifiant on peut leur attribuer la part féminine de la voix.

Des voyelles pauvres, enfermées traduisent une personnalité « restreinte ».
Peu empathique, timorée ou expéditive. Qui peut être perçue comme  arrogante ou dure…
Une voix plate qui parfois pour compenser s’accroche dans le nez, à en devenir pointue, voire agressive.
D’autres au contraire en rajoute dans l’emphase et la complaisance…

VoyellesDe l’air, de l’espace en bouche…

Chaque voyelle est définie :
Par la position de la langue et le dessin des lèvres.
Par son placement en bouche (voûte du palais)

  • A l’avant (I, E, É, È / voyelles nasales AN, IN, ON)
  • Au milieu (A)
  • Arrière (O, OU)

Un bon travail des voyelles a le mérite de réactiver le voile du palais
Voile du palais : partie arrière du palais, dit aussi « palais mou ».

Le français actuel a tendance à « s’avachir » (voile du palais plat).
D’où une « petite bouche », une  « voix de museau », toute devant,
pauvre en couleur.
La mise en valeur des voyelles va ramener des médium, des graves et des aigus.

Les voyelles sont particulièrement utiles pour introduire du mouvement
et de la modulation dans la voix parlée.
Pour combattre la monotonie.
Donc pour créer du plaisir, de l’empathie ou de la séduction.

Exercice

Training des voyelles. Cliquer ici

 

Partager cet article