3 conseils pour en finir avec la voix dans le nez

Améliorer son élocution, Parler en public | 0 commentaires

Beaucoup de personnes parlent avec la voix pleinement dans le nez. Cela peut être désagréable pour l’interlocuteur à cause du manque de rondeur et de chaleur.
En effet, il existe plusieurs cas où les gens se retrouvent avec des voix nasales.
1- Les gens démotivés et avachis
Dans cette situation, la voix se niche dans un tout petit entonnoir situé au niveau du nez. Cette personne fera le strict minimum pour être entendue.
2- Les anciens timides
Ici, nous retrouvons souvent des gens qui étaient anciennement timides ou qui sont encore timides, mais qui veulent le cacher avec une surpression de la voix ! Notre premier réflexe sera de se poser la question : « Pourquoi cette personne parle si fort ? ».
3- Suite à une opération dans la région du nez
L’opération peut provoquer et entraîner des voix nasales
4- Les personnes d’origine asiatique
Chez les asiatiques, nous retrouvons souvent des sons qui résonnent au niveau du nez puisque la voix est positionnée au milieu de celui-ci.
Aujourd’hui, je vous présente 3 exercices qui vous aideront à corriger la voix dans le nez et en réduire ses effets négatifs.
Pour arriver à réajuster une voix nasale, il est important de comprendre qu’il y a plusieurs éléments à prendre en compte.

1 – Tonifier la posture

Pour une personne avachie, il faudra tonifier sa posture. Cette étape permettra de replacer tout le système : tout le corps. Il faut ici trouver une verticalité en se redressant les épaules et en gardant la tête haute.
Il arrive souvent que les adolescents aient cette phase d’avachissement puisqu’ils ne se sont pas encore construits pleinement.

2 – Articuler largement (bol vocal)

Pour la deuxième étape, il faut gagner en ouverture vocale. Vous devez ouvrir grandement votre bol vocal (la partie interne de la bouche où se créer les sons).
La création des sons doit se faire avec, à la fois, l’avant-bouche, le palet et l’arrière-gorge.

3 – Déplacer la pression/pousser avec le dos au mur

Enfin, pour rééquilibrer les fréquences du nez vous devez vous adosser contre un mur avec les jambes fléchies et pousser votre voix dans le dos comme si vous vouliez vous repousser du mur.
En émettant un « AAHH » avec votre bouche et en poussant dans le mur avec votre dos, vous devriez ressentir une vibration dans ce dernier.
C’est à ce moment que la voix, initialement en façade, sera rééquilibrée dans le dos.
La mise en place de ces 3 petits exercices sera bénéfique pour en finir avec votre voix dans le nez. N’hésitez pas à les appliquer.

Si cette leçon vous a plu, je vous invite à vous abonner à ma communauté YouTube où je vous révèle de façon hebdomadaire des trucs et astuces pour mieux vous exprimer. Cliquez ici !

Les vidéos et formations les plus populaires pour continuer votre visite...

VOUS SOUHAITEZ COMMENCER MAINTENANT ?

FORMATION GRATUITE EN VIDÉO

5 stratégies pour prendre la parole comme un leader !

Vous apprendrez, à travers 5 vidéos, comment ajouter de la valeur à votre parole, motiver votre auditoire et transmettre votre vision.

GAGNER EN PRÉSENCE, AJOUTER DES GRAVES
A VOTRE VOIX

Dans ma conférence sur la présence dans une prise de parole en public, je vous donne les clés d'une voix puissante et profonde. Une voix qui équilibre les graves, les médiums et les aigus. Dans toutes les situations de prise de parole en public ou de relations interpersonnelles.

Les graves de la voix produisent un effet de calme ou d’autorité tout à fait propice aux personnes qui souhaitent gagner en présence ou “être prise au sérieux”.

Si l’article vous a plu, je vous invite à rejoindre gratuitement ma communauté YouTube où vous trouverez d’autres leçons pour apprendre à mieux vous exprimer : Cliquez ici

Partager l'article

Pin It on Pinterest

Share This