Le verbe “montebourer” est un verbe inventé pour faire travailler l’articulation.
En particulier dans la phrase : “Je monteboure en joie et redescend contris“.
Cette phrase a pour intérêt de faire jouer l’articulation “pointue” (du bout des lèvres) du mot :
MONTEBOURE, en opposition à l’ouverture souriante du mot JOIE.
Un conseil.
S’essayer d’abord sans la musique pour réveiller les traits du visage (le masque).
Pour vérifier l’élasticité du sourire dans JOIE.
Ensuite seulement passer à la musique.

Je monteboure en joie et redescends contris
Tu monteboures en joie et redescends contris
Il monteboure en joie et redescends contris

Les conseils du coach, pour une bonne articulation

 
En énonçant rapidement et en rythme la phrase :
Je monteboure en joie et redescend contris
nous faisons jouer les mouvements d’ouverture et de fermeture de la bouche (effet accordéon)
Comme dans les exercices du crayon ou du bouchon.
Il est important d’y associer l’expression du visage (masque).
Un visage figé empêche une expression libérée et vivante.
Recommandations  pour les voyelles :
Veiller à bien articuler le R aux différents endroits de la phrase.
Amplifier  volontairement : “l’accordéon” du visage sur les diphtongues et les sons :

  • OU (fermé / bouche en “cul de poule”)
  • OI (ouvert / comme dans joie / grand sourire)
  • EN (demi fermé mâchoire relachée – résonance dans le nez )
  • IS (ouvert / large sourire jusqu’aux oreilles))

Recommandations  pour les consonnes :
Le mot “monteboure” additionne 2 consonnes labiales (avec les lèvres) M et B
séparées par une dentale : T
Je recommande de rebondir sur le  T et le B final pour faire sonner le mot.
Qui sinon risque de “s’embourber” sur le B de la dernière syllabe.
D’autant que cet effet d’embouteillage” est renforcé par la voyelle OU
elle même positionnée au bout des lèvres.
Attention donc à ne pas produire un effet “boudeur-boudin”
Donc travailler d’une manière détachée-piquée les sonorités /
M / T / B / et  K / TR (de contris)

Définition (possible) du verbe : montebourer

Au choix :

  • Se monter la tête avec des promesses qui ne tiennent pas.
  • Bourrer par le haut, avec de vieux papiers ou chiffons, les cheminées condamnées.
  • Ou votre définition dans la zone “commentaires”

Conseils d’utilisation

Pour tirer profit de l’exercice.

  1. Écouter le podcast une fois pour le plaisir et le contenu.
  2. Énoncer le verbe ou la phrase seuls, sans la musique. A voix haute (ne pas marmonner pour soi)
    Lentement d’abord. En plaçant bien les sons en bouche. En s’essayant aux nuances.
  3. Énoncer avec moi en musique. Reconnaissance du rythme et du phrasé. A voix haute, en confiance  (sans marmonner…)
  4. Recommencer avec moi en s’améliorant, jusqu’à prendre des libertés et se lâcher…
    Pour cela, faire, refaire et refaire, et refaire encore…

Pour s’enregistrer vocalement
Si vous le pouvez, enregistrez vous à partir d’un smartphone ou d’un enregistreur numérique de bonne qualité (Zoom H1N)
S’écouter, sur de bonnes écoutes. Sur des enceintes ou au casque.
Comparer sa propre version, avec la mienne. Recommencer, améliorer…
Pour la voix
Pas d’à-coups, ni de coups de gorges.
Sentir son visage vivant dans l’énoncé de la phrase.
Pas de tensions dans la mâchoire.

Retrouvez les autres exercices pour améliorer votre articulation:

 

Articles populaires

Pin It on Pinterest

Share This