Dans extinction il y a « éteindre ». Et c’est vrai que l’extinction de voix, même momentanée, nous met hors jeu, « en veilleuse”. Je vais vous donner ci dessous quelques remèdes pour en sortir. Et déjà comment l’éviter !

Les cordes vocales

Les cordes vocales au nombre de deux sont l’élément vibrateur de la voix. Placées à l’intérieur du larynx elles font aussi office d’obturateur de l’entrée et de la sortie de l’air. De consistance fibreuse, elles sont recouvertes par une muqueuse très sensible : au chaud, au froid, aux changements de température, au degré d’humidité, à l’état de fatigue, aux tensions, au stress…

A l’occasion des changements de saison, l’organisme peut se laisser surprendre par des variations rapides de température. Les cordes vocales sont les premières exposées. On passe du dedans au dehors sans faire attention. Les foulards sont encore dans les armoires mais la fraîcheur est là… et hop voilà le rhume ou le mal de gorge.

Prévention

Notre corps (80% d’eau) a besoin d’être maintenu en hydratation continue. Il lui faut sa dose : entre 1 et 2 litre par jour. les cordes vocales en tous cas ont besoin d’eau. En temps normal : penser à boire régulièrement.

Dans certains endroits secs ou certaines pièces enfumées ou mal aérées, mettre un humidificateur. A partir de l’automne avec la fraîcheur qui arrive et dès les mauvais jours, penser à se protéger la gorge avec un foulard.

Extinction de voix : les facteurs aggravants

  • Air conditionné, trop sec ou courant d’air frais
  • Boire trop chaud ou trop froid
  • Excès: tabac ou alcool
  • Effort excessif : crier longtemps et se faire mal
  • Fatigue générale. D’où perte des défenses naturelles /
  • Stress ou émotion forte (voix coupée)
  • Grosses quintes de toux convulsives
  • Environnement pollué : poussière, fumée
  • Reflux gastrique
  • Infection virale ou bactérienne
  • Inflammation

Ne pas forcer

S’il vous arrive d’être sujet à une extinction de voix, ne cherchez pas à en contrer les effets en forçant sur ce qui vous reste de voix. Ce serait agir en fossoyeur… ! Sans vous obliger à vous taire, essayez de parler doucement avec une émission ralentie, qui s’appuie sur la musculature de diction (lèvres, langue, mâchoire).  Parlez mais ne chuchotez pas. Le chuchotement aggrave la pression et le frottement de l’air sur les cordes vocales déjà irritées.

 

Premiers gestes

En cas de laryngite ou toute autre affection rhino pharyngée, il est bon d’aller consulter un spécialiste. Si l’extinction de voix ne présente pas de caractères infectieux, voici quelques remèdes qui feront l’affaire, en attendant la délivrance. Le temps que l’organisme se repose et que les cordes vocales reprennent leur apparence normale.

  • Conseil n° 1 : se taire / faire silence / repos – sommeil
  • Conseil n° 2 : gargarismes avec de l’eau salée mélangée à un peu de jus de citron.
  •  Conseil n° 3 : consultez votre pharmacien (ou médecin)

Vous trouverez en pharmacie une large gamme de médicaments : infusions, gargarismes, spray, pastilles à base de propolis… Ils correspondent à des usages appliqués en fonction de votre besoin et de votre état de santé.

N’achetez pas sans savoir. Faites vous expliquer. Produits conseillés pour la voix : le thym, le miel, le citron. Le thym est un antiseptique puissant connu pour ses vertus réparatrices (Voies digestives et respiratoires). En infusion, inhalation  ou huile essentielle. Je vous le recommande en traitement de fond dès les premiers froids. Pour vous renforcer ou entretenir votre santé vocale. A raison d’une cuillère à café dans un bol. (Avec ajout possible de miel et huiles essentielles).

Remèdes

1 – L’infusion

Infusion 1 Dans un mazagran / une grande tasse / demi bol Faire infuser : Thym / ou thé vert / ou thé vert à la menthe + Un demi citron pressé + 3 cuillère café de miel + Une pincée de gros sel (nature) / ou grosse cuillère de beurre salé + ajouter quelques gouttes de propolis en huiles essentielles

Infusion 2 (voir commentaire de Celina) – Prévoir une bouteille Thermos Faire infuser + de l’erysimum (pour la voix), + du thym (antiseptique), + un bâton de réglisse (pour ses vertus sur les affection respiratoires et…pour le goût!) Passer le mélange et le verser dans le thermos + ajouter une cuillère à soupe de miel. Emporter son thermos avec soi et boire tout au long de la journée.

2 – Le gargarisme

Commandez chez votre pharmacien un mélange égal de 4 teintures mères.

  • Calendula officinalis
  • Echinacea angustifolia
  • Erysimum officinale
  • Phytolacca decandra

Se gargariser avec 50 gouttes du mélange dans un verre d’eau. Ou diluer 200 gouttes dans une bouteille d’un litre et demi, à boire durant la journée. L’amélioration se fera progressivement.

3 – Prévenir

Mieux vaut prévenir que guérir. A partir de cet adage plein de bon sens je peux vous dire que 70% des extinctions de voix et fatigues du larynx proviennent d’un mauvais usage du mécanisme de la parole.

La parole fatigue souvent plus que le chant. Car dans l’usage courant elle s’appuie trop sur la gorge.  Souvent elle tire sur le cou et sur le larynx. C’est une cause de fatigue importante  pour les cordes vocales.

Indépendamment de la prise de parole en public. D’où : irritations, dessèchements, tensions, laryngites, extinctions… Et je ne parle pas des facteur aggravants : la pollution, la cigarette, le stress…

Soignez votre diction en répartissant l’effort d’une part sur l’appui ventral et d’autre part sur l‘articulation en masque. Sinon vous ne vous en sortirez pas. Si le sujet vous intéresse je le développe dans une courte formation intitulée :

Video cover jean“LES SECRETS D’UNE BONNE DICTION”

 Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien

 Découvrez les bonnes pratiques pour une voix tonique et préservée des fatigues vocales. Gagnez en puissance, en clarté, en confiance, avec une voix qui ne vous trahira jamais. Au contraire qui donnera de vous une image paisible et convaincante.

Je vous recommande également le livre : SOS VOIX – De Yaël Benzaquen – Guy Trédaniel éditeur[/note]

VOUS AVEZ UNE EXPÉRIENCE, UNE RECETTE OU UN SAVOIR A NOUS FAIRE PARTAGER. N’HÉSITEZ PAS : DÉPOSEZ LES EN COMMENTAIRES

 

Vous souhaitez aller plus loin ?

Formation sur la prise de parole

Comme les grands orateurs, jouer de la diction, la modulation, le phrasé, l’intonation, les silences, le rythme…
Pour en finir avec la peur de parler en public.
Pour acquérir une prise de parole impactante, écoutée, respectée.

Si l’article vous a plu, je vous invite à rejoindre gratuitement ma communauté YouTube où vous trouverez d’autres leçons pour apprendre à mieux vous exprimer : Cliquez ici

Partager l'article

Articles populaires

Pin It on Pinterest

Share This