Qui se cache derrière LA vOIX DE…

XAVIER NIEL

Monsieur le PDG, votre voix m’intéresse !

Cliquez sur la vidéo ci-dessus pour découvrir l’analyse de Jean Sommer sur la voix de Xavier Niel

Monsieur le PDG, votre voix m’intéresse !

Portrait Jean Sommer

« Portrait de voix » de Xavier Niel.

Chaque voix nous raconte une histoire. Que nous apprend la voix de Xavier Niel, et comment cela peut-il nous éclairer sur notre propre voix ?

Je vous invite à lire attentivement l’analyse qui suit, car au travers de la voix de Xavier Niel, vous allez en apprendre beaucoup sur votre propre voix. Donc sur votre présence, sur vos qualités d’expression et sur votre pouvoir.

Xavier Niel est ici interviewé par la journaliste de la Semaine de l’Eco qui posait la question : vous êtes l’homme le plus influent du monde pour le journal Vanity Fair, qu’est-ce que ca vous fait ?

Tout de suite c’est l’émotion contenue dans cette voix qui saute à l’oreille.

L’émotion d’un homme généreux et sensible. Qui déborde de choses à nous dire.

Tellement que ça se bouscule au portillon comme on dit.

Alors qu’est-ce que nous apprend la Voix de Xavier Niel qui pourrait nous en apprendre sur notre propre voix ?

Pour écouter la voix de Xavier Niel je propose quatre critères.

  • Le timbre
  • L’élocution
  • La portée
  • Le caractère

Alors voyons le timbre de cette voix.

Le timbre de voix

DE XAVIER NIEL

Même bousculée la voix de Xavier Niel garde un fond de douceur enveloppante.

Jean Sommer

Coach Vocal

Le timbre de Xavier Niel est celui d’une voix bien équilibrée en graves et en médiums. Mélange de fébrilité et d’enthousiasme contenu.

Une voix comme étranglée de pudeur. Et Qui au lieu de sortir se rengorge. S’étrangle presque.

Une voix sous pression aussi, on en reparlera avec la diction. La voix d’un homme qui fonce et qui freine en même temps, d’où son débit précipité et chaotique.

Il nous embarque dans chaque phrase comme dans un bolide à 200 à l’heure tour à tour secoués, chahutés, projetés, mais toujours avec le sourire, puis ça s’arrête… puis ca recommence avec une autre phrase à 200 à l’heure… et encore et encore… 

C’est un fonceur.

Même bousculée la voix de Xavier Niel garde un fond de douceur enveloppante.

Une voix de velours. Qui pourrait être celle d’un séducteur s’il voulait…

Une voix chaleureuse, souriante et empathique. Le timbre d’une personne qui ne veut pas heurter, ni envahir ou déranger,

A l’opposé de l’image traditionnelle du manager ou du capitaine qui commande d’une voix forte et sans réplique.

Beaucoup de pudeur donc chez Xavier Niel associé au désir de partager. Avec on le verra des réminiscences de l’enfance et de ses origines modestes.

Il y a beaucoup d’humanité et d’humilité dans cette voix.

L’élocution

DE XAVIER NIEL

Xavier Niel nous parle depuis un métro d’avance…
Il court devant … pas le temps pas le temps !

Jean Sommer

Coach Vocal

Une élocution pour le moins débridée qui déboule et galope.

C’est typiquement une expression de timide, inquiet, instable, visiblement pas dans son élément, comme un poisson des profondeurs projeté à la lumière…
qui panique et qui manque d’air.

Ou un enfant submergé par l’émotion qui en bafouille de joie.

Même célébré et reconnu j’entends chez Xavier Niel un doute de soi une incertitude qui se traduit dans des consonnes fragiles à peines posées.

En fait c’est toute la personne qui ne se pose pas. Au travers de sa diction fébrile Xavier Niel nous parle de l’adulte Qui n’ose pas y croire.

Qui n’ose pas croire que c’est lui ce personnage important, cet homme apprécié.

Les consonnes comme le squelette de son édifice intérieur trahissent un défaut de confiance. Et gagneraient à se poser. A poser sa légitimité. Dans chaque syllabe, dans chaque mot.

Car la parole se construit mot à mot, brique après brique, comme on élève une tour ou comme on fabrique un logiciel comme on assure sa colonne vertébrale. D’ailleurs il aurait mal au dos que ça ne m’étonnerait pas…

Xavier Niel nous parle depuis un métro d’avance… Il court devant … pas le temps pas le temps ! I court il court le Xavier… pas le temps pas le temps !

Tout ça dit avec beaucoup de tendresse. Car il est émouvant. On a envie de le suivre. De le prendre dans ses bras pour le calmer… mais pas le temps pas le temps !

Avec son style haché, ses mots heurtés, ses syllabes avalées, il est comme un ado à peine sorti de sa banlieue…

La portée de la voix

DE XAVIER NIEL

Il est au service d’une cause plus grande qui le passionne.

Jean Sommer

Coach Vocal

Le visage vivant souriant, mobile, expressif, est une invitation permanente à le suivre, Il aime les gens. Il aime la relation.

Mais… il n’aime pas se mettre en avant. D’où une opposition entre le désir de faire passer son message innovant et sa réserve profonde. Entre sa force de conviction et sa douceur inquiète.

Il est au service d’une cause plus grande qui le passionne.

La gêne vient avec l’évocation de soi, de la personne, comme si le corps et les sentiments devaient rester en dehors. Pudique bien sûr.

Donc à priori un homme de l’ombre qui ne recherche pas l’exposition. Même si l’ancien timide ou l’autodidacte qu’il est, apprécie la reconnaissance.

Le caractère

DE XAVIER NIEL

Xavier Niel lui, fonctionne à l’excellence. C’est aux autres de le suivre.

Jean Sommer

Coach Vocal

C’est la voix d’un timide qui s’est libérée avec le temps mais jusqu’à un certain point. Il en a gardé une certaine retenue. Une forme d’appréhension…

A l’image de l’élève qui n’a pas envie de se retrouver au tableau. D’où une parole par effraction qui lui échappe. Une langue française pleine de pièges sur laquelle il faut passer sans s’attarder.

Même le corps a du mal à suivre. Il se fait absent, pesant, comme un meuble comme un bon chien au pied. Il attend. Sans respirer… pas le temps ! pas le temps !

Le temps de la parole c’est le temps du pouvoir, sur les mots, sur les évènements sur les hommes… Xavier Niel lui, fonctionne à l’excellence. C’est aux autres de le suivre.

Il s’en excuse dans sa gêne physique, dans son visage agité, dans sa manière de grand affectif qui me semble t’il ne s’aime pas. Ou pas vraiment ! Qui ne prends pas le temps de s’installer, de se poser, d’exister dans l’instant.

De se sentir simplement légitime.

Quelque chose le presse… Mais quoi ?
Pas le temps ! pas le temps !

Je pressens quelque chose de l’enfant modeste, qui a gravi un à un les échelons de la reconnaissance sociale. Jusqu’à l’homme qu’il est devenu

Et qui porte encore en lui le petit garçon. A la fois émerveillé et gêné.

Tout cela servi par une vraie générosité du cœur. Ca se ressent. Ca ne s’explique pas ces choses-là.

Alors merci Mr. Niel pour cette générosité-là.

Qui se cache derrière la voix de…

XAVIER NIEL

Autres portraits de VOIX de LEADERS

voix-macron-1200×630

Emmanuel Macron

Président de la République

voix-edouard-philippe2-1200×630

Édouard Philippe

Premier ministre

voix-onfray-1200×630

Michel Onfray

Philosophe et essayiste français

voix-ruquier2-1200×630

Laurent Ruquier

Animateur TV et Radio

voix-melenchon2-1200×630

Jean-Luc Mélenchon

Homme Politique

voix-de-gaulle2-1200×630

Charles De Gaulle

Monsieur le Général

Pin It on Pinterest

Share This