charisme

Votre charisme en 30 secondes

Parler en public

30 secondes, c’est le temps pour le cerveau de vos interlocuteurs de commander LA FUITE , L’OPPOSITION ou L’OUVERTURE.

Alors voyons ensemble comment faire de ces 30 premières secondes votre plus grand atout !

Parler en public
Questions de Voix
Diction & Élocution
Hygiène & Exercices
Le Mental du Soliste
Voix de leaders

”En 30 secondes !… Tout est dit !

“30 secondes, c’est le temps pour le cerveau de vos interlocuteurs de commander au choix

  • LA FUITE (refuser l’échange)
  • L’OPPOSITION (scepticisme ou contradiction)
  • L’OUVERTURE (bonne disposition d’esprit, envie d’en savoir plus, d’être attentif ou d’engager l’échange).

Ces 30 premières secondes sont les plus importantes dans votre prise de parole, car elles conditionnent l’attitude de votre public pour la suite.

D’où l’importance de soigner son entrée.

Cet article ne traite ni d’éloquence, ni de contenu, mais bien du charisme

Le charisme : définition

Le charisme est ce qui donne envie de regarder, d’écouter, d’approcher une personne qui nous impressionne ou nous fascine. Ce qui nous la rend attirante.

Cette personne pourrait être vous
Mais… comment travailler cette chose impalpable, ce « je ne sais quoi » : le charisme ? Je propose 5 qualités indispensables :

  • L’accroche
  • La présence
  • La Voix
  • L’intensité
  • Le charme
garcon-bretelles
J’ai choisi l’image de ce jeune garçon parce qu’elle exprime ce que peut-être le charisme : visage ouvert, sourire, regard vif, posture ouverte, confiance, ancrage, autorité tranquille, défi paisible.

1 – L’accroche

Adopter la bonne posture

Le charisme c’est d’abord une accroche. Quelque chose dans la personne qui nous impressionne et qu’on ne sait pas forcément définir mais qui fait son effet.

Une puissance intérieure qui n’a pas besoin de se forcer pour exister. Solide sur ses pieds, le visage offert, le regard vif, dans un défi silencieux au monde.

Dans une acceptation totale, inconditionnelle, assumée, voire revendicative de soi. A quoi vient s’ajouter un détail physique ou une apparence. Mais ce n’est pas le fait de porter un grand chapeau à plume ou de fumer la pipe qui ont fait la célébrité de certaines grandes figures du passé. C’est une posture.

Retrouvez ces caractéristiques dans la pose assurée de ce garçon qui nous défie et nous accueille du regard.

2 – La présence

Se poser comme le centre de l’attention. Rayonner

Le rayonnement est ce qui part du centre et qui va en s’élargissant.

C’est la force tranquille qui part des jambes et diffuse dans tout le corps jusqu’au bout des doigts et le sommet du crâne… Sans forcément faire des grands gestes, ni parler fort.

Et peu importe le contexte. Qu’il s’agisse d’une salle de conférence ou d’une conversation de groupe.

Pour vous exercer je vous recommande un exercice puissant : « Le PHARE ».

3 – La voix

Entrer en résonance pour émouvoir

En 30 secondes la voix en a dit plus long qu’un long discours. Tonalité, tonicité, respirations, rythme, silences ont déjà dessiné un portrait de vous en termes de : confiance en soi, doute, affirmation, légitimité, compétence, plaisir, peurs…

Dès les premiers mots on comprend à qui on a affaire.

Le charisme se joue dans la pose de la voix, les graves et la résonance. Une voix timide ou enfermée vous disqualifie immédiatement.

De même une parole précipitée qui mange les mots ou les finales, trahit la pression ou l’inquiétude.

Il est important de commencer d’une voix ferme, qui pose les 3 premières informations d’une voix tranquille, avec des respirations (poses) entre chaque séquence.

Exemple d’une introduction classique :

  1. La salutation (pose)
  2. La présentation personnelle (pose)
  3. Le sujet

La modulation

La modulation est la mélodie intérieure de la parole. Elle informe sur le caractère de la personne, sur sa sensualité, sa proximité avec nous ou sa distance. Exemple : les voix de Fabrice Luchini et de Alain Delon. Chacun dans un style différent compose un personnage qui fait sa force, sa séduction ou son mystère.

fabrice-luchini
Fabrice Luchini donne du relief à sa parole en détachant bien les syllabes et en faisant ressortir la mélodie des mots, en jouant des voyelles, en modulant
  Alain Delon  utilise une voix assez grave, très égale voire minimaliste comme détachée, qui crée une forme de distance et de respect.
alain-delon-rond

L’un volubile et affectif. L’autre mesuré et distancié.

4 – l’intensité

Maitriser la résonance pour impacter

L’intensité est une qualité qui donne de « l’électricité » à la présence. En accrochant l’oeil de l’interlocuteur ou du public.  Pour créer un moment privilégié. Un “suspens”. Cela se manifeste par le regard et la respiration.

Le regard

Il est important que chaque personne dans l’auditoire ait eu la sensation d’être personnellement regardée à un moment ou à un autre. Dans un jeu d’échange sincère et interactif. Pour se sentir valorisé(e).

Exemple. En arrivant dans une réunion, faites le tour des présents en un regard qui s’arrête une demi seconde sur chaque personne. Prenez le temps de personnaliser ce regard en y mettant une intention, un sourire. Idem pour une entrée en scène.

La respiration

Elle rythme la parole et les silences. Elle nourrit la force du propos en jouant sur les nuances et sur l’intensité de message. Elle est le moteur invisible de l’intérêt.

Pour interpeller, intéresser, étonner, convaincre…

Pour cela je vous recommande de faire des phrases courtes

De varier le ton, moduler, phraser.

5-Le charme personnel

Achever de persuader

Nous avons tous une définition physique et une présence unique. C’est un fait de la nature.

Il n’y a pas deux plantes, deux insectes, deux volatiles identiques. Il n’y a pas un seul charisme mais autant de charismes que de charismatiques. Certains plus corporels et d’autres plutôt mental. Dans le mouvement ou dans l’immobilité. Avec les mots ou avec des silences.

Trouvez votre charisme…

Voici quelques exemples de célèbrités :

  • Mickael Jackson qui en dehors de la scène était un gentil garçon timide, sur scène était solaire.
  • Churchill sans ses prises de position fortes face à  l’Allemagne nazie, n’aurait pas été autre chose qu’un petit gros, fumeur de cigare
  • François Mitterrand en tant que député était relativement banal tandis qu’en président il a incarné une forme de magnétisme.
  • Fred Astaire sans Ginger Rogers aurait-il été mieux qu’un danseur doué ?

Un excellent exemple est celui des deux présidents qui se sont succédé à la tête des Etats Unis : Barak Obama et Donald Trump.

Chacun s’exprime sur un ton et des mots différents. Et chacun est entendu pour ce qu’il représente par ceux qui l’ont choisi. Il y a cohérence. Chacun son charisme qui se nourrit de ses qualités et de ses défauts. Car le charisme à ce niveau de valeur transforme ou transcende ce qui chez un autre serait désastreux ou ridicule. Le charisme est une affaire personnelle.

L’histoire est pleine d’exemples de personnalités qui se sont faites au fil du temps en travaillant sur leur posture, leur image, leur voix. A vous maintenant !

Le charisme n’est pas une équation, c’est un chemin.

Trouvez votre charisme et pour cela faites-vous aider

Si le sujet vous concerne je vous invite à aller plus loin en prenant contact avec moi.
Je vous invite à remplir le questionnaire ci dessous, le plus sincèrement possible.
Je peux sans doute vous aider comme je le fais pour les dirigeants, les conseillers, les managers, les conférenciers, les politiques que je coache déjà.

A vous d’agir maintenant.

Vous êtes un professionnel,
prenez contact avec moi

Si l’article vous a plu, je vous invite à rejoindre gratuitement ma communauté YouTube où vous trouverez d’autres leçons pour apprendre à mieux vous exprimer : Cliquez ici

Partager l’article

Pin It on Pinterest

Share This